Les fumeurs d'Adriaen Brouwer
Brouwer dépeint les défauts et les vices des hommes qui s'abandonnent au plaisir des sens

 

 

Adriean Brouwer (1605-1638)

Les fumeurs

tableau sur bois signé

dimensions :46,4cmX36,8cm

Exposé au: Metropolitan Museum of Art de New York

 

 

Il existe peu de documents concernant la vie et l'oeuvre d'Adriaen Brouwer. Les renseignements que l'on possède proviennent des écrits donnés par les biographes de l'artiste; Ils datent du XVIIe et du XVIIIe siècles. On sait seulement qu'il  est né à Oudenaarde en Flandre en 1605; on y trouve sa  présence à Haarlem et dans d'autres villes des provinces unies entre 1625 et 1630. Son nom apparait dans un acte notarié à Amsterdam en 1626. Son nom figure aaussi dans la dédicace d'une pièce de théâtre composée par P.Nootman .C'était le Peintre de sociétés joyeuses ; il  appartenait au gilde d'Haarlem et travaillait dans l'atelier de Frans Hals. "Il a surtout peint des scènes de tavernes ou de tabagie, imprimant un renouveau décisif à la peinture de genre à partir de vieux exemples de rusticité brueghelienne, mais avec un incomparable affinement technique qui fait accéder ces « gueuseries » flamandes à une grande peinture vraiment dramatique et émouvante" (Universalis)

Adriaen Brouwer s'attache particulèrement à rendre les expressions des visages et les gestes des personnages en ce qu'ils ont de plus caractéristique au moment d'une joyeuses gueuserie.

Contrairement à ses tableaux de festivités qui font référence aux oeuvres rustiques de Brueghel l'ancien, dont l'expression des visages étaient dessinés à une plus grande échelle que le reste du corps, tous les personnages de ce tableau sont représentés à la même échelle. A l'avant plan se trouve ce personnage tenant d'une main un pichet ôté de sa bouche qui exprime un oh de surprise adressé au peintre. Les autres personnages sont regroupés dans un anonymat  les yeux dirigés vers un volute de fumée qui s'énève dans les airs. Seul le personnage de droite vêtu de noir paraît intimider par le travail du peintre.. Cette scène est placé dans un clair-obscur subtil. Les ustensiles placés au premier plan , la serviette posée sur le tabouret et le balai constituent à eux seuls les éléments d'une nature morte et témoignent  la virtuosité de Brouwer dans ce genre.pictural. Sur le sol, on y voit ça et là un  morceau de papier et une cigarette. Ce tableau de fumeurs joyeux  évoque certainement l’expérience personnelle de l’artiste bien connu pour avoir été un grand amateur de tabac