Venus rising from the sea de Raphaelle Peale marqueur eStat'Perso

Venus rising from the sea de Raphaëlle Peale (1774-1825)
a-t-il inspiré le chef d'oeuvre inconnu d'Honoré Balzac

.Venus Rising From the Sea---A Deception, ca. 1822

Oil on canvas
Unframed: (73.98 x 61.28 cm Framed:  (96.52 x 83.82 x 6.99 cm)
Purchase: William Rockhill Nelson Trust

exhibitad at : The Nelson-Atkins Museum of Art

Biographie

Peale est né à Annapolis, dans le Maryland,  fils  du peintre Charles Wilson Peale et de sa première femme Rachel Brewer. Il  grandit à Philadelphie et devint un célèbre artiste de natures mortes. Il   aida son père, peintre et grand scientifique,  à créer un musée d'histoire naturelle;

 Il  écrivit  des articles décrivant de nouvelles conceptions des fourneaux et des cheminées, et fît breveter un processus permettant de préserver les fonds des bateaux  contre les attaques  de vers marins; il publia une théorie de l'univers et  développa des modes d'emploi  permettant de préserver les espèces animales au Musée de Peale. , 
.
En 1793, il  fît un voyage en Amérique du Sud et ramena des spécimens d'animaux pour le Musée  fondé par son père. En 1794 Il  exposa cinq portraits et huit autres peintures, probablement des natures mortes, au Columbianum, à Philadelphie;En 1795, Raphaëlle  réalisa  Sa première exposition   à l'âge de  21ans. En 1797, il  voyagea à Charleston en  Caroline du Sud, avec son frère Rembrandt, pour y établir un autre musée naturelle. Le plan  échoua; Il revint  à la peinture de miniatures
et épousa Martha McGlathery; ils eurent   huit enfants.

 En  1803, Peale visita la Virginie avec son  "physionotrace", un instrument utilisé pour tracer la physionomie des personnes;  il obtint  un franc  succès. En 1806 les symptômes d'arsenic et de mercure apparurent provoqués par la fonction de taxidermiste qu'il occupât dans le  musée de son père.   il fut hospitalisé en 1809 atteint de delirium tremens. Il eut de nombreuses attaques ; Son père les attribua à la goutte ;  en  1810, Peale concentra ses efforts à la peinture de natures mortes et devint le numéro un  des États-Unis d'Amérique Il exposa  fréquemment à l'Académie  des Beaux arts de Pennsylvanie; Sa santé détruite par l'alcool  il mourut  le 4 mars 1825 à l'âge de 51 ans dans sa maison de Philadelphie.

Cette toile empesée est soutenue par des épingles derrière laquelle le bras et le pied d’une femme. apparaissent.
A Qui appartiennent-ils ? c’est son mystère comme le fut ,la belle noiseuse , ce personnage fictif du conte philosophique de Balzac dont on ne voyait, dans un coin de la toile, que le bout d’un pied nu. Balzac s'en est-il inspiré pour écrire 
son roman intitulé "Chef d' oeuvre inconnu". C'est possible puisque sa parution  en février 1832 vint  10 ans après l' exposition du tableau de Peale. Nul ne le sait! Et pourtant de nombreuses similitudes existent  mentionnées dans le tableau ci-dessous illustré:

 Raphaëlle Peale

 Honoré de Balzac

Venus sortie de la mer ou la -déception  laissant apparaître qu'un bras et un pied derrière une toile empesée La belle noiseuse cachée derrière une serge verte par ce vieillard  Frenhofer qu'il nommait son épouse

Balzac paraît porter  une critique  sur cette toile de Peale qu'il trouve "empesée et soutenue par des épingles" opposée à "cette draperie qui voltige que la brise soulève et qui paraît donner vie aux figures"à sa belle noiseuse à sa grasse souplesse d'une peau de jeune fille  comme le ton  mélangé de brun-rouge et d'ocre calciné réchauffe la grise froideur de cette grande ombre où le sang se figeait au lieu de courir"Son personnage Frenhofer se réfère à Jan Gossaert dit Mabuse  "peintre flamand du XV e siècle qui seul possédait le secret de donner de la vie à ses modèles"alors que la toile de Peale paraît figée.

 L'identité de leur personnage qui se cache ne sera pas révélée et restera inconnue;" Ce serait une horrible prostitution de ma belle noiseuse. Non non ! Je ne puis lui faire supporter le regard d’un homme."s'exclamait Frenhofer face à Porbus, peintre officiel d'Henri IV et de Poussin « Née dans mon atelier , elle doit y rester vierge et n’en peut sortir que vêtue " 

exposition du Nelson-Atkins muséum

roman du Chef d'oeuvre inconnu 

  Exposition en 1822

 Parution en 1832

 

 

 

a