La légende De Saint-Hubert de Maurice Denis 1897

« la peinture est un art essentiellement religieux et chrétien ».

 

Sept panneaux, huile sur toile exposés au musée Maurice Denis à St Germain en Laye

Le décor comporte sept panneaux qui se succèdent sur trois murs, en suivant le déroulement de la chasse et selon une trajectoire manichéenne. Quatre thèmes s’y entrelacent : la chasse à courre ; la conversion de saint Hubert et l’évidence du sacré ; le malheur des chasseurs entraînés par leurs passions ; enfin le destin de la famille Cochin, symbole de la famille humaine réunie dans la paix et la prière 

Les panneaux (huiles sur toile) sont présentés bord à bord, à environ 2 mètres de haut, au dessus des meubles et bibliothèques, et insérés dans de discrètes moulures. Les panneaux mesurent 225 cm. x 175 cm. à l’exception du panneau central mesurant 225 cm. x 212 cm.

Maurice Denis, peintre chrétien (1870-1943)

"Situé à la charnière du XIXe et du XXe siècle, le peintre Maurice Denis a vu sa place réévaluée dans l’histoire de l’art contemporain depuis les années 1980. on a désormais redécouvert les multiples facettes de sa poétique picturale, son ambition décorative et monumentale, son rôle éminent dans la rénovation de l’art religieux après la Première Guerre mondiale." (universalis)

Il cherche à témoigner de l'actualité du message évangélique en replaçant des scènes bibliques dans le contexte de son époque. La scène de l'Annonciation, comme promesse de famille et de maternité, renvoie directement, chez Denis, à la figure de Marthe, sa femme, sa muse,  il  consacre à l'autre grand mystère  de la chrétienté : la Résurrection.

« la peinture est un art essentiellement religieux et chrétien ».écrivait-il

Personnalité complexe qui maniait avec autant de talent la plume que le pinceau, Maurice Denis fut le contemporain de Gauguin, de Matisse, de Kandinsky, et il demeure moins étranger qu’on ne l’a dit aux grands débats suscités par les renouvellements successifs de la création artistique au fil du « premier XXe siècle>>

A la famille Cochin le donateur

                  panneau n°6

 

 

Ci-dessous deux des sept panneaux exposés. cette chasse symbolique marque un tournant dans l'oeuvre du peintre qui est confronté pour la première fois à de si vastes formats. Cette commande symboliste et mystique permet à Maurice Denis de réaliser en 1897 son premier grand décor mural. L’œuvre offre une synthèse des moyens d’expression de la période des nabis : harmonie des formes et des couleurs, mouvement, recherche d’équivalents plastiques et décoratifs des sensations reçues… Denis a abondamment raconté les origines du mouvement nabi, né du choc créé par Le Talisman (Paris, musée d'Orsay, ancienne collection Maurice Denis), petit paysage au titre emblématique peint par Sérusier sous la dictée de Gauguin.

.

Histoire de la légende

Hubert était fils de Bertrand, duc d'Aquitaine sans souci des devoirs de la religion , et poussé par la passion de la chasse, il aurait osé chasser un vendredi saint, à l'heure où les fidèles priaient. Un cerf d'une grandeur extraordinaire se leva dans la forêt, et Hubert se jeta sur sa trace. " Arrivé à un site qui est maintenant le lieu des guérisons , l'animal poursuivi s'arrêta, les chiens n'osèrent avancer, et le Christ  Crucifié dont Hubert désertait le souvenir lui apparut rayonnant entre les bois du cerf " On lui dicte alors  de se retirer des amusements et vanites du monde. "

.