Saint Jérôme de Caravage Tapez le sous Marcel Duchamp marqueur eStat'Perso

Marcel Duchamp (1887-1968)

ou
La pratique par dérision de l'anti-art

 

Marcel Duchamp (1887-1968) fait partie du petit cénacle des artistes les plus célèbres du XXe siècle auprès de Matisse, Picasso ,  Dali , Mondrian..A-t-il usurpé cette célébrité tant L'éventail de son activité fut considérable: peintre et créateur de machineries  , designer de couverture de livres et  organisateur d'expositions,   joueur d'échecs de niveau mondial;humoriste et conférencier. Il a fréquenté les plus hautes sphères de l'art, devint membre fondateur de Société d'Artistes, scénariste et acteur de film de cinéma?  .D'apparence simpliste, son oeuvre fut l'objet de critiques faciles,Certains critiques diront  même que ses machineries, ses ready made- sont   tout et n'importe quoi ; mais  Marcel Duchamp  conscient des enjeux  de son travail, fut à l'origine de bien des développements artistiques américains de la seconde moitié du XX eme siècle ; sous son influence, nombre d' artistes américains sont devenus des célébrités; Ainsi, De Kooning, Pollock, Tobey , Rothko.lui ont voué une grande admiration pour avoir libérer l'art de ses entraves.

Duchamp déboulonne l'idole Art et pratique par dérision l'Anti-art

Souvenons nous de l'exposition de "l'urinoir .Nous sommes en 1917 Béants de stupeur, les américains voient Marcel Duchamp exposer sous le nom de R.Mutt, "l'urinoir"comme s'il s'était agi d'une sculpture taillée par ses ciseaux,  le premier né d'une série de "ready-made"destiné à montrer l'absurdité de la création artistique. Il était membre fondateur de l'exposition des artistes indépendants qui présentait  n'importe quel travail, par n'importe quel artiste ayant payé les 6$ de droit d'entrée. "l'Urinoir fut rejeté par le jury avec fracas. Duchamp fit paraître un article dans une revue locale et prit sa défense dans les termes suivants:"Si M. Mutt  a fait  l'urinoir de ses propres mains ou pas n'a aucune importance. Il a choisi. Il a pris un objet  ordinaire de la  vie courante , l'a placé pour que sa signification utile ait disparu sous le titre fontaine ...   il poursuivit  "c'est un montage que vous voyez chaque jour dans les vitrines des plombiers... Les seuls objets d'art que l'Amérique nous a donnés sont sa plomberie et ses ponts" Guillaume Apollinaire nommera cet objet  Fountain "La madame de la salle de bain . De cet objet Certains esprits malveillants diront  de Marcel Duchamp qu'il fut le grand destructeur de l'art et le principal responsable de la perte actuelle des valeurs artistiques. 
Au contraire, Il eut   le courage de réagir contre l'orientation exclusivement

Duchamp nu descendant escalier-1912_musee philadelphie

Large Glass de Richard Hamilton

 plastique du Cubisme et d'en dénoncer le mensonge, le mensonge de tout art. Il renonça ainsi  à son Cubisme de 1911  célébré par son oeuvre des joueurs d'échecs et en   abandonnant ses recherches qui l'avaient conduit en 1912 a créer le salon de la section d'or avec son nu descendant l'escalier. Au cours d'un séjour à New York en 1915, il se consacra avec Picabia à déboulonner l'idole "Art" et à pratiquer par dérision l'anti-Art.

Large Glass par richard Hamilton (ci-dessus illustré)

Dans l'exécution de cette reconstruction du Grand Verre, Richard Hamilton a délibérément évité de faire une copie de l’original  vieux de  cinquante ans et  légèrement détérioré. Au lieu de cela il a voulu  réaliser l'oeuvre telle qu'elle a été conçue. Plutôt que de simplement photographier l’original achevé, Hamilton a employé les notes et les dessins de la Boîte Verte pour suivre étroitement le processus original de Duchamp dans sa  création. En faisant cela, treize ans de travail ont été comprimés dans presque autant de mois. Hamilton s'est rappelé à  la fin du projet, ' l'effort mental a qu’il à du faire pour conserver le sens de l'étude créatrice. Lorsque  Duchamp est venu à Londres à  l'ouverture de son exposition en 1966, il a consenti à signer la réalisation et les quatre études de verre produites par Hamilton, inscrivant  au verso «  copie conforme ' une réplique fidèle »

Feuille figuier femelle et  coin de chasteté et dard

Dans les années 1950, Duchamp a fait un nombre d'objets modelés, basés sur les parties sexuelles du corps. Ils donnent un exemple de sa fascination avec l'ambiguïté sexuelle. La feuille de figuier Féminine était probablement basée sur un moule des parties sexuelles d’un mannequin féminin  qui se trouvait chez Duchamp Le titre prude,»la Feuille de figuier Féminin », est délibérément ironique. Malgré son apparition phallique et le fait que le mot français 'dard' est l'argot pour le pénis, cette feuille de figuier pourrait aussi provenir du coup d'un vagin. Il incarne donc une dualités masculine et féminine. La cale de Chasteté est la plus petite de trois. On peut aussi voir 'la cale' de métal et la fente comme l'expression de l'union de formes masculines et féminines. Duchamp a fait la version originale de la sculpture en 1954 et la  offerte  en cadeau de mariage  à sa deuxième femme « teeny ». On dit  que le couple l'avait posé  sur leur table de nuit et il l’emmenait avec eux au cours de leur pérégrination, comme on porte un anneau de mariage '.

Tu m’  (1918)

Katherine Dreier lui commande alors une peinture : Tu m', longue toile peuplée d'ombres de ready-mades, de figures géométriques et des profils de ses Trois Stop étalons de 1913-1914, qu'il avait obtenus en faisant tomber trois fois, d'un mètre de hauteur, un fil d'un mètre de longueur sur un plan horizontal, pour  donner une figure nouvelle de l'unité de longueur ». Tu m',  est sa dernière peinture sur toile ; Cette toile reconstitue  les faits marquants de sa carrière .On peut y voir de gauche à droite : les ombres obtenues par une roue de bicyclette, un tire bouchon et un  porte-chapeaux ; Le titre  « tu m »  est sarcastique c’est une abréviation de « tu m’emmerdes ou tu m’ennuies semblant exprimer l’attitude de Duchamp pour la peinture qu’il rejetait.

Marcel Duchamp face aux mouvements dadaïste et surréaliste.

Ce pilonnage de l'art qu'il entreprit en produisant des ready made était destiné à montrer l'absurdité de la création artistique; cette révolte  le conduisit tout naturellement  à s'informer sur le dadaïsme dont le programme y était exposé avec verve; " Dada,  dans son  numéro de juillet 1916  écrit le dadaïsme est  l'art sans pantoufles ni parallèles, qui est pour ou contre l'unité, et  contre le futur; sa profession de foi qu'il annonce est"Dada, abolition de la logique; danse des impuissants de la création, de toute hiérarchie et équation sociale, installés pour les voleurs  par nos valets" le mouvement devait faire faillite en 1926 avec le suicide de son fondateur.

Duchamp_la mariée trop belle

Duchamp_jeune homme triste dans un train

André Breton l'un de ses membres démissionnaires  créa le surréalisme. Les peintures , ready made  et gravures de Duchamp relèvent d'avantage de l'"art abstrait que de l'esprit Dada qui n'apparaît que pour certaines de ses oeuvres comme " dans  le ready-made malheureux" qui  est composé d'un livre  de géométrie accroché à un balcon qui se décompose  jusqu'à complète détérioration sous l'effet des intempéries.et dans "la mariée mise à nu par ses célibataires mêmes" vaste ouvrage  exécuté sur une dalle de verre transparente, en étain, vernis et couleurs qui constitue selon Breton "une épopée mystico mécanique du désir d'amour. La mariée pend au firmament avec ses antennes et communique avec le groupe de ses célibataires rouges, debout...  les fluides de la mariée qu'ils reçoivent  déclenchent à distance tout un ballet dramatico-mécanique et interstellaires sur l'amour humain vu par un être d'une autre planète qui n'y comprend rien"

L.H.O.O.Q

En ajoutant, comme le font volontiers les enfants sur n’importe quel portrait, moustaches et barbe à une reproduction de La Joconde, Duchamp produit en 1919 un «ready-made rectifié>’ particulièrement efficace. Sa démarche apparaît d’autant plus «scandaleuse» qu’elle vise en effet le symbole même de l’art le plus noble et admiré, mais elle implique aussi que la notoriété de La Joconde doit autant à la circulation de ses reproductions qu’à sa réalité: le goût officiel est peut-être déterminé davantage par la rumeur et la marchandise que par l’expérience des oeuvres. De plus, Léonard de Vinci est devenu depuis la fin du XIXe siècle l'archétype du génie créateur, soit exactement ce que Duchamp combat.

L'inscription L.H.O.O.Q doit être lue  phonétiquement. ‘" je suis très content de ce genre de jeu", dira Duchamp, parce que je trouve qu'on peut en faire beaucoup. En lisant simplement les lettres en français ,et même en n’importe quelle langue, on arrive à des choses étonnantes" Elle participe de la contestation  du goût officiel, en dévalorisant La Joconde, mais peut-être a-t-elle été déterminée par le souvenir de la question lancée  par Apollinaire en 1911: »Faut-il brûler La Joconde?>’, ou par celui de sa disparition quelques mois plus tard.

 

 

 

 

 

.

 

 

 

 

 

 

Ses origines familiales Marcel Duchamp  est né le 28 juillet 1887à Blainville-Crevon, , près de Rouen ( France). ,  Il était le troisième des six enfants nés  d’Eugène et  de Madame Duchamp. La famille portait un grand  intérêt  aux arts.; sa mère était  une musicienne douée et son père employé comme  agent maritime  portait  un grand intérêt  à la peinture et  à la gravure. Marcel avaient deux frères aînés: Gaston né en 1875 , qui plus tard prit le nom de Jacques Villon  et  devint un   peintre renommé ;  Raymond  Duchamp-Villon, son autre frère, né en 1876  était un  sculpteur accompli qui mourut  cours de la Première guerre mondiale. Leur soeur plus jeune, Suzanne, portait  aussi  grand intérêt aux arts ; elle  collabora  avec Marcel  à la réalisation du ready-made conceptuel,  en  1919.

 Ses débuts artistiques 1910  Ses peintures sont toute à l’huile sur toile; il réalise: Deux  nus : Nu avec le Bas Noir et position de nus, puis  le Jeu d'échecs, le Chaland de blanchisserie, et des portraits :l celui  du Père de l'Artiste, du docteur Dumouchel, le buste de Chauvel, le Portrait de docteur Ferdinand Tribout,.  Il participe  au Salon des Indépendants et au Salon d'Automne. Rencontre François Picabia En 1912  Il peint  un  nu descendant l'Escalier N°2, qui est  rejeté par le Salon des Indépendants.  Il est exposé à une exposition cubiste  à Barcelone,  et au Salon la Section de la d'Or à Paris. D'autres travaux sont achevés au cours de cette  année incluant: :  Portrait de la Mère de Gustave Candel; deux Nus : Un osé,  l’autre léger; lune étude pour Deux Personnages et Voiture; le Roi et la Reine en compagnie de nus; la Jeune mariée Déshabillée par  des célibataires; le Roi et  la Reine Entourés de   Nus; le Passage de  l’état de vierge à Jeune mariée; vierge, No 1; vierge, No 2; et Jeune mariée. Avec Picabia et Apollinaire,  il assiste à l’exposition  des Impressions  d'Afrique de Raymond Roussel.  Visite Munich, l'Allemagne,  en juillet août 1912.  Étudie la perspective à la  Bibliothèque de Sainte-Geneviève à Paris, où il est employé

Sa carrière artistique  à New York1915 Au cours d'une visite à New York, Duchamp est invité  par la galerie de Walter et Louise Arensberg.  Ces derniers deviendront  ses amis,  et ses principaux  acquéreurs et collectionneurs. Rencontre  au cours de son voyage à New York Picabia et Gleizes   Ayant précédemment préparé ses études et notes, Duchamp commence  à travailler sur la Jeune mariée Déshabillée nue par des célibataires.  Produit le ready-made En avance sur le Bras Cassé, une pelle de neige).  Écrit le texte « Le » à la main dans l'encre sur le papier dans lequel le mot 'Le' est remplacé par une * chaque fois qu’il se présente. 1916 Rencontre Béatrice Wood et Henri-Pierre Roché.  Produit  la suite de ready-mades s : , un peigne gris d'acier avec inscription; »with hidden noise »  puis le Traveller's Folding Item,  et «  Underwood Typewriter Cover ». 1917 La Société d'Artistes Indépendants est formée, avec Duchamp comme  membre fondateur ; qui devient plus tard  le  directeur. Il soumet le célèbre « urinoir » à  l’exposition des artistes 'Indépendants,il est refusé.., Duchamp et Arensberg   démissionnent de la Société1919 Visite Buenos Aires, l'Argentine. Tandis que là, il envoie des instructions à sa soeur Suzanne pour la création de « Ready-made unhappy » un livre géométrique accroché  à un balcon jusqu'à sa complète détérioration  par les intempéries. De retour à Paris,  il suit  les réunions du groupe Dada qui compte parmi ses membres Tristan Tzara et  André Breton.  Produit le ready-mades : 50cc of Paris air,; Tzanck Cheque; ; et L.H.O.O.Q..Achève Handmade Stereopticon Slides  commencé en 1918. Crayonne  les  diapositives) de stereoscopic, monté sur un  support cartonné 1920 de retour à New York, Duchamp présente  à Walter Arensberg 50cc  of Paris Air. 1921 « New York Dada » est publié avec la collaboration de Man Ray Duchamp apparaît comme Rrose Sélavy. Retourne à Paris,  et  reste avec sa soeur Suzanne et son mari Jean Crotti.  Les 'Arensbergs  se déplacent en Californie ; » the large Glass » acheté par Katherine Dreier.  1923 « The Large Glass » est laissé "définitivement non  terminé". Voyages à Bruxelles, pour un séjour prolongé plusieurs mois.  Participe à  son premier tournoi  d'échecs ; Il  finit  sur le podium 1924 consacrant la plupart de son temps  aux compétitions d’échecs . Picabia et René Clair produisent le film l'Entracte. Erik Satie compose la musique du film et Duchamp et Man Ray y  apparaissent comme des joueurs d'échecs. Collabore avec Pierre de Massot sur le Merveilleux Livre (Paris : Pierre de Massot). Le contenu du livre inclut douze pages blanches et  des calembours sont  imprimés sur la quatrième de couverture.  Produit  un bon du trésor pour Monte-Carlo ; Ce bon du trésor est , un  montage  de photos encollées dont l’une est une photographie de Duchamp prise par Man Ray. Il en  vend  des copies pour  se procurer de l'argent pour un voyage à Monaco afin de tester la martingale qu’il a inventée pour  gagner à la roulette.  1925 La mère de Duchamp meurt le 29 janvier, son père le 3 février. Collabore avec le Man Ray et René Clair  dans "Entracte", un film muet en noir et blanc  1926 " La Jeune mariée A déshabillé Nu par des célibataires », et même «  the large glass » sont  brisés   au cours d’un transport par camion de Brooklyn au Connecticut  Le large Glass restera  brisé pendant plusieurs années jusqu'à ce que  Duchamp le répare. En 1956 il fera  un jeu de mots en disant : «  I like the breaks, the way they come, the cracks...”. Le Société Anonyme organise " une exposition  Internationale d'Art Moderne", auquel »the large glass » est  présenté au public pour la première fois. Après l'exposition, les panneaux  de verre  ont été brisés  alors qu’on s’apprêtait à le retourner  à  Katherine Dreier.acquéreuse de l’œuvre.  Duchamp Loue un studio  au  11 rue Larrey à Paris , puis retourne  à New York en octobre.  1927 Organise l'exposition Brancusi à Chicago, dans  l'Illinois À la fin de février,  retourne à son studio rue  Larrey à Paris et installe « the two ways Door », qui reste simultanément ouverte et fermée. Épouse sa première femme, Lydie Sarazin-Lavassor. Puis divorces quelques mois. Plus tard 1928  Nue descendant un Escalier, No 2, est exposée à l’université Pomona, Claremont, de Californie. Continue à se concentrer sur  les  échecs et devient un membre de l'équipe française Olympique à la Haye.  1929 he Chocolate Grinder, No.1 (Le Broyeur de Chocolat, No 1), est exposé  l’université de Pomona, Claremont, en  Californie. (c’est un élément important de la Jeune mariée Déshabillée Nu par Ses célibataires,  et même,du « Large Glass »).  1930 En avril, Nue descendant un Escalier, No 2 est exposée par d'Hauke et Compagnie 1931 Le Société Anonyme expose Max Ernst, Piet Mondrian, Jeanne Miró  choisis par Duchamp.  1932 Duchamp devient le délégué français à la Fédération Internationale d’échecs. Duchamp, avec Vitaly Halberstadt, publie un livre sur des finales d'échecs intitulé « L'opposition et les cases conjuguées sont réconciliées » Le livre a été imprimé en français, en 'Anglais et en Allemand  sur les insistances de Duchamp. Il a conçu la couverture  et mis en boite le manuscrit avec des corrigés et des diagrammes  qu’il a intitulé « la Boîte de 1932 ».  1933 Participe "à l'Exposition Surréaliste" à Paris. Passe son  temps àCadaqués, (Espagne) avec sa compagne Mary Reynolds, il rencontre  Salvador Dal í et sa femme  Gala.  Man Ray le rejoint.  1945 Collabore avec  André  Breton, le surréaliste Matta et Isabelle Waldberg  pour agencer la  vitrine du Magasin du livre Brentano. Cette exposition  fut  bientôt déplacée au Centre commercial du livre  Gotham à la suite  de plaintes  déposées ; l’exposition de Matta étant jugé obscène. Collabore avec Enrico Donati  pour agencer la vitrine du magasin du livre Brentano portant sur le thème  «  Surréalisme et peinture » dont l’auteur est André Breton. Conçoit  la couverture du catalogue  de l’exposition de Man Ray"les Objets de Mon Affection", à la Galerie Julian Levy1946 Commence secrètement  à travailler  sur... «  Étant donné : 1 ° la chute d'eau, 2 ° le gaz d'éclairage, » un travail  qu’il continuera pendant les 20 années suivantes.  Cette œuvre  fut exposée au musée de Philadelphie et   montrée au public pour la première fois après sa mort Conçoit la couverture du livre de Breton « Young Cherry Trees Secured Against Hares « (l'édition anglaise); et  celle du livre   publié sur  le  peintre  surréaliste Yves Tanguy. Duchamp  est nommé juré par onze Artistes américains et européens pour l’exposition internationale Bel ami  de la nouvelle peinture              1947 Conçoit la couverture de l’exposition internationale du surréalisme qui se tient à la galerie  Maeght à Paris; un sein en  caoutchouc  posé sur du velours noir.1949 Duchamp  participe à un congrès sur l’art moderne qui se tient au musée de San Francisco Parmi les participants se trouvent  George Boas, Lloyd Wright Franc, Kenneth Burke, Alfred Frankenstein, Mark Tobey, Robert Goldwater, Grégoire Bateson, Darius Milhaud et Andrew C. Ritchie. Duchamp  conçoit  l'exposition "l’art  du  Vingtième Siècle «  de Louise et de Walter Arensberg", au musée d’art de, Chicago, il  y présente 30  de ses oeuvres1950 Arensberg fait don de sa collection privée qui contient de nombreuses œuvres de Duchamp au Musée d’art de  Philadelphie 1952 Participe au tournage du film  d'Hans Richter. Qui est une allégorie visuelle d'un jeu d'échecs, Duchamp y joue , le Roi  assis dans un arbre. 1954 Le 16 janvier, Duchamp épouse Alexina (Teeny)Sattler à New York. Le Musée d'Art de Philadelphie expose  de manière permanente  "The large glass" après la mort de Katherine Dreier, Cette œuvre rejoindra la donation des Arensberg    1955 Duchamp devient un citoyen des Etats-Unis1957 le Musée de Solomon R. Guggenheim  organise une exposition qui rassemble les œuvres des 3 frères à New York "Jacques Villon, Raymond Duchamp-Villon, Marcel Duchamp. L'exposition se déplacera  au Musée des Beaux arts d’ Houston 1960 Duchamp est élu  membre de l'Institut National des Arts et des Lettres, New York1961 Une exposition est consacrée à Marcel Duchamp à Bruxelles et à Amsterdam 1963 Le Musée Simon Norton de Californie  organise une rétrospective de l’œuvre de Duchamp . Duchamp y assiste et se fait photographier  par  Julian Wasser  jouant aux échecs avec Eve  Babitz, qui est nue , le Grand Verre  se trouvant à  l'arrière-plan

La reproduction de son oeuvre et sa mort1964 Duchamp autorise la reconstituion de ses oeuvres à Ulf Linde de Stockholm et de la roue de byciclete à Arthuro Schwarz de Milan1966 La Tate Gallery de Londres expose la presque complete oeuvres de Marcel Duchamp avec la reproduction du Large Glass réalisée par Richard Hamilton.1968 Duchamp fait une partie d'échecs avc John Cage ;Il s'éteint le 2 octobre dans son sommeil.

Ready made

Qu'est ce qu'un ready made?le texte procuré par l'Encyclopaedia Universalis est le suivant:

». En 1915, date de l'arrivée de Duchamp à New York, l'acception du terme pouvait déborder le territoire de la mode et signifier quelque chose comme « prêt à l'emploi ».On trouve le mot pour la première fois sous la plume de l'artiste dans une lettre expédiée de New York à sa sœur Suzanne, le 15 janvier 1916 : « Maintenant si tu es montée chez moi tu as vu dans l'atelier une roue de bicyclette " et un porte-bouteilles. – J'avais acheté cela comme une sculpture toute faite. Et j'ai une intention à propos de ce dit porte-bouteilles : Écoute. Ici, à N.Y., j'ai acheté des objets dans le même goût et je les traite comme des « ready-made » tu sais assez d'anglais pour comprendre le sens de « tout fait » que je donne à ces objets – Je les signe et je leur donne une inscription en anglais. Je te donne qques exemples :

J'ai par exemple une grande pelle à neige sur laquelle j'ai inscrit en bas : In advance of the broken arm. Traduction française : En avance du bras cassé. Ne t'escrime pas trop à comprendre dans le sens romantique ou impressionniste ou cubiste – cela n'a aucun rapport avec ; Un autre « ready-made » s'appelle : Emergency in favor of twice. Traduction française possible : Danger/Crise/ en faveur de deux fois. Tout ce préambule pour te dire : Prends pour toi ce porte-bouteilles. J'en fais un « Ready-made » à distance. Tu inscriras en bas et à l'intérieur du cercle du bas en petites lettres peintes avec un pinceau à l'huile en couleur blanc d’argent l'inscription que je vais te donner ci après. Et tu signeras de la même écriture comme suit : [d'après] Marcel Duchamp

Il faudra attendre une vingtaine d'années pour trouver, dans le fameux texte de Breton « Phare de La Mariée » (Minotaure, no 6, hiver 1935), une première définition mise en forme des Ready-mades. S'inspirant des notes de l'artiste parues dans sa Boîte verte en 1934, Breton décrit l'activité de Duchamp comme « les diverses spéculations auxquelles l'a entraîné la considération de ces ready -made (objets manufacturés promus à la dignité d'objets d'art par le choix de l'artiste) à travers lesquels, de loin en loin, au mépris de tout autre secours, il s'est très orgueilleusement exprimé ».

 

.