Galerie de peintures et de gravures de Albrecht Dürer

  

Galerie de peintures et de gravures

de Albrecht Dürer


Accueil Retour Durer

Les gravures sur bois:  Die heimlich offenbarung iohnis (l'Apocalypse de Saint Jean)

 Cette suite de quinze planches illustrant le texte de l’évangéliste Jean, inaugure la carrière de graveur de Dürer qui devait durer trente ans. Elle a été immédiatement considérée comme un chef-d’œuvre. Il est très probable que l’artiste a, contrairement à une pratique courante dans les ateliers, non seulement donné les dessins originaux, mais également gravé lui-même les planches, aucun technicien n’ayant été capable de transcrire fidèlement ses compositions. la mise en œuvre de L’Apocalypse lui prit deux ans (1496-1498). Il devait en publier, en 1511, une seconde édition, très légèrement modifiée.

L'apocalypse de Saint Jean

L'apocalypse vient du Grec; il signifie " révélation"'. La foi des premiers chrétiens, vivant sous la persécution, s'est maintenue grâce à leur foi et leur espérance de l'avènement imminent du Christ. Cette espérance a trouvé son expression littéraire dans la révélation de Jean, écrite à la fin du premier siècle avt;J C. C'est 'une allégorie prévoyant la destruction du mauvais, le renversement de Satan et l'établissement du royaume du Christ sur terre, le ` nouveau Jérusalem '. Il a suivi la tradition de l'écriture apocalyptique juive allant de nouveau à Daniel au 2ème siècle avt JC., qui prophétisait l'affranchissement d'Israel et de ses oppresseurs par un acte soudain de la volonté divine

la première révélation :Le martyr de saint jean l'évangéliste

St Jean l'évangéliste a refusé de sacrifier l'amour de Dieu; Il fut condamné par l'empereur romain Domitian au supplice du bain d'huile bouillante. Saint Jean Baptiste survécut à ce supplice.Il raconta les visions qu'il eut durant ses souffrances, alors qu'il fut exilé sur l'île de Patmos.

Dürer transposa cet évènement à son époque et décrivit le martyred'une manière naturelle.L'empereur Domitian and ses bourreaux apparaissent dans un bain turc ornés de vêtements magnifiques tandis que les membres de classes et de nations diverses sont rassemblés en spectateurs pensifs.

la deuxième révélation: Vision du Christ et des 7 chandeliers

Une voix a indiqué à Jean de relater sa vision aux sept communautés de l''Asie mineure. Il a vu sept chandeliers au milieu duquel était " le fils de l'homme " Ses cheveux étaient comme de la laine blanche, ses yeux enflammés, tenant sept étoiles dans sa main droite, avec une épée sortant de sa bouche (verset1.10.16). John se met à genoux et prie devant cette vision du Christ couronné.

la troisième révélation: Saint Jean et les 24 anciens

Dans une autre révélation (verset 4:1-10, 5:1-8) Jean vit le Christ couronné, ayant devant lui sept torches allumées, autour de lui quatre créatures ressemblant à un lion, à un boeuf, à un homme et à un aigle (Ces 4 bêtes apocalyptiques seront plus tard les symboles des quatre évangélistes) ; il y avait autour d'eux vingt-quatre anciens couronnés d'une couronnes en or avec une harpe. À l'origine probablement un choeur des anges, mais pris pour symboliser les douze prophètes, ou patriarches, et les douze apôtres, c'est-à-dire pour représenter le vieux et le nouveau testament. John se met de nouveau à genoux

 

la quatrième révélation:Les 4 cavaliers de l'Apocalypse

Les quatre cavaliers de l'apocalypse est la scène la plus connue et le plus fréquemment employée. Après l'ouverture des quatre premiers (verset 6, 1 8), les cavaliers entrent dans le monde et apportent à l'humanité la peste, la guerre, la faim et la mort. Les quatre cavaliers sont 1) le conquérant tenant un arc ; 2) la guerre avec une épée ; 3) famine avec une balances ; 4) la mort sur un cheval maladif , de près suivi par hades, un Levithan à mâchoire béante. Les cavaliers ont été différemment interprétés. Au moyen âge , le premier étant le Christ et l'église ; mais généralement tous les quatre représentent les agents de la colère divine. Le groupe de cavaliers, accompagné d'un ange, fonce à travers l'humanité et ne semble pas toucher terre. En conclusion, hades, la créature atroce se trouvant sur le côté des quatre cavaliers avale dans ses énormes mâchoires tout ce que la mort exécute .

la cinquième révélation: Le descellement du cinquième et du sixième sceau

Une vision (verset 6:9-12) des martyres des persécutions romaines, attendent sous l'autel l'annonce de la rupture du cinquième sceau. Une robe blanche a été donnée à chacun d'entre eux. (les robes sont distribuées par un ange. La rupture du sixième sceau(verset 6:12-17) donne jour à la colère : le soleil devient noir, la lune devient rouge de sang, des météorites tombent, les montagnes et les îles sont déplacées. (la pluie du ciel tombe sur le pape, l'empereur et les gens vivant sur la terre.)

la sixuième révélation: 4 anges retenant les vents et bénissant le peuple élu

Quatre anges retiennent les quatre vents (symboles des grands empires de l'antiquité) jusqu'à ce qu'un autre ange ait apposé le sceau protecteur du ` Dieu vivant 'sur les fronts de la multitude des chrétiens ( verset 7-1-3)

 

La septième révélation: 7 trompettes sont distribuées aux anges

La gravure représente la vision des 7 trompettes données aux anges, et les conséquences des quatre premières sonneries (verset 8-2-13). Quand l'agneau brise le septième sceau il y a un silence .Alors apparaissent sept anges avec des trompettes et chacun d'entre eux souffle d'autres désastres,la grêle, le feu et le sang,s'abattent sur la terre. Un tiers de la terre et la mer sont détruits, un tiers des fleuves empoisonnés, un tiers du soleil, de la lune et des étoiles sont devenus obscurs. (Dieu dans le ciel distribue des trompettes à ses anges. Sur terre au-dessous, les villes sont en feu, les bateaux sont coulés

huitème révélation: la bataille des anges

La sixième trompette (verset 9:13-19) a libéré les quatre anges de la mort et de leurs cavaliers dont les chevaux ont des têtes de lions qui crachent du feu, et un serpent dirige leur queue

Neuvième révélation: Devours the Book

La quartorzième révélation: Babylone la pute

La pute de Babylone est 'une femme vêtue de pourpre, montée sur une bêtesanguinaire qui a sept têtes et dix cornes (verset 17:3-6). Elle tient une tasse d'or pleine d'obscénités. Un ange prédit à Jean sa destruction (la putain de Babylone symbolise Rome pour l'auteur qui déclare que les 7 têtes de la bête représentent les sept collines de Rome. Aux réformateurs protestants elle représente la Rome des papes.) alors un ange puissant a pris une énorme pierre a moudre et l'a lancée dans la mer et dit, " ainsi Babylone, la grande ville, disparaît à jamais" '(verset 18:21-4).en haut à gauche on voit : un cavalier appelé foi et vérité, montant un cheval blanc (verset 19:11-16). Ses yeux sont rouges comme le feu, une épée sort de sa bouche, la garde de son épée est couverte de sang. (c'est le symbole du Christ en tant que guerrier, vêtu du sang des martyres, portant une épée pour conquérir et un sceptre pour régner

 

Quinzième révélation: L'ange tenant la clef et le puits sans fond

L'ange avec la clef au puits sans fond en cette dernière feuille de l'apocalypse, deux événements sont combinés dans un : l'incarcération de Satan dans le premier plan (inverseur 20:1- 3) et Jérusalem étant au fond du plan (inverseur 21:9-10). Tandis que Satan est jeté par un ange dans un trou dans la terre qui doit être fermé par le haut à jamais, un autre ange signale le chemin à Jean dans une scène derrière eux. Il est censé reconstruire la ville en ruine et abandonnée qui est gardée par des anges - dans le contexte de l'espérance générale,aux environs de1500, les derniers jours étaient arrivés; ceci peut être interprété comme un symbole du saint empire romain . La bande d'oiseaux plongeant vers eux est une référence à la partie du texte dans lequel les anges commandent aux oiseaux de ramasser les corps pour les manger (inverseur 19:17).

La peinture

Albrecht Dürer fut un des grands responsables de l'importance et de l'originalité acquises par l'art allemand au XVIe siècle.Son expressionnisme incisif se manifeste avec une égale puissance de fond et de forme dans la peinture

Autoportrait à 13 ans -1484

musée albertina Vienne

A 13 ans Dürer a réalisé ce portraitt. Using silverpoint, the features of Dürer with which we are familiar from later self-portraits, though still rather childlike here, are depicted with gentle strokes. Like one of Martin Schongauer's Late Gothic angels in depictions of the Annunciation, the boy is also pointing to the right. His left hand is concealed beneath his sleeve, thus suggesting that this self-portrait was painted in front of a mirror.

Autoportrait-1498

Prado Madrid

La même année qu'il produisait les illustrations de l'apocalypse, Dürer fit un portrait de lui même en homme raffiné et élégant avec les cheveux artificiellement bouclés et habillé selon la mode vénitienne. La dominance des lignes horizontales et verticales dans la structure compositionnelle du panneau se rapporte à la peinture florentine de portrait

Autoportrait 1500

Le portrait culminant de Dürer. Agé de seulement 28 ans,il prend la pose du Christ.

Portait du père de Dürer

Portrait de Chatlemagne-1512

Nuremberg

En 1509 Dürer devient membre du Grand conseil de Nuremberg. Ce conseil comprend 200 citoyens influents; certes ils ont peu de pouvoir réel, mais cette nomination est le signe de la célébrité grandissante de l'artiste. 3 ans plus tard il peint le portrait de Charlemagne.La physionomie de l'empereur portant les riches habits du couronnement est une reminiscence de l'image de Dieu le père.En haut on voit l'aigle de l'emblême allemand. et aussi le blason français de la fleur-de-lys

 

portrait deHieronymus Holzschuher - 1526

Berlin art gallery

Hieronymus Holzschuher (1469-1529) est âgé de 57 ans ; il est le bougmestre de Nuremberg et un des 7 plus importants notables de la ville.Il est le leader des réformateurs de Nuremberg.

Portrait deJakob Muffel -1526

Berlin art Gallery

Jakob Muffel (1471-1526) est un des notables de Nuremberg nommé en 1502. Il est le plus ancien bougmestre. Dürer réalise un portrait de caractère. Les détails des rides sur le front, le ton rosé de la peau démontre le haut niveau de la peinture de Dürer.

Portrait de Van Orley 1521

C'est à son retour de son deuxième voyage en hollande que ce portrait fut réalisé dans la pure tradition flamande.

Le lapin dessin à la plume