Saint Jérôme de Caravage Tapez le sous Albert Dürer le maître peintre,dessinateur, graveur sur cuivre et sur bois de Nuremberg marqueur eStat'Perso

Albert Dürer
1471-1528
Le Maître de Nuremberg

 

Le Maître de Nuremberg   

Peintre et dessinateur, graveur sur cuivre et sur bois , généralement considéré comme le plus grand artiste allemand de la Renaissance. Son vaste champ de travail inclut des retables et des travaux religieux, de nombreux portraits et des autoportraits, et des gravures sur cuivre. Ses gravures sur bois, telles que la série d'apocalypse (1498), conservent  une saveur plus gothique que le reste de son travail. Durer est, avant tout, un vrai fils de Nuremberg
"Il a joui de son vivant d’une réputation immense, surtout comme graveur : ses estampes furent copiées dans toute l’Europe. La gravure sur cuivre et la gravure sur bois n’étaient encore que des techniques récentes ; il a porté la première à un point de perfection jamais atteint depuis lors et élevé la seconde, qui jusque-là se limitait à de simples et grossières illustrations de livres, au rang d’un art majeur.  Le milieu nurembergeois, souvent invoqué pour expliquer cette métamorphose d’un artisan médiéval en artiste de la Renaissance et l’éclat de son art, n’offrait pas en réalité de conditions particulièrement propices. Sans doute la ville connaissait-elle une prospérité sans précédent et presque sans exemple dans l’Europe d’alors. Ses relations commerciales étroites avec la Péninsule, principalement avec Venise, favorisaient une meilleure connaissance de l’art italien.
 

Son Héritage Laissé à l'Art allemand
Dürer ferma les yeux pour toujours le 6 avril 1528 à Nuremberg. La mort le ravit après une courte maladie. L'Allemagne perdit son plus grand artiste. Au début de sa carrière la tradition gothique règnait encore dans ce pays, épuisée par des siècles de création. Lorsqu'il se retire de la scène du monde, l'art italien de la Renaissance, à la victoire duquel il a lui-même contribué, par sa vie et par son oeuvre, s'est déjà pleinement développé, et c'est sous son influence que se sont formés tous les maitres de la jeune génération: Lukas Cranach, Hans Burgkmair, Albert Altdorfer et Hans Baldung Grien, qui deviennent maintenant les artisans de l'évolution artistique ultérieure. Tous ont reçu de Dürer l'impulsion décisive, mais il les éclipse par la splendeur et la grandeur de ses œuvres. A Côté de Grünewald, le poète de la couleur et de la lumière, et de Holbein, le porte-drapeau de l'idéal social du monde savant de Bâle et de l'aristocratie anglaise, on peut, certes, le considérer comme l'artiste le plus achevé qu'ait jamais produit l'art allemand.

La gravure sur bois : L'apocalypse

Grâce à Albrecht Dürer  la gravure sur bois acquiert le statut d’œuvre d’art (L’Apocalypse est aussi le premier livre d’artiste, pour lequel Dürer a été son propre éditeur).

Cette suite de quinze planches illustrant le texte de Saint Jean l'évangéliste, inaugure la carrière de graveur de Dürer qui devait durer trente ans. Elle a été immédiatement considérée comme un chef-d’œuvre. Il est très probable que l’artiste a, contrairement à une pratique courante dans les ateliers, non seulement donné les dessins originaux, mais également gravé lui-même les planches, aucun technicien n’ayant été capable de transcrire fidèlement ses compositions. Dürer avait terminé en 1490 son apprentissage chez le peintre et graveur Michael Wolgemut et avait voyagé ensuite dans l’Allemagne rhénane (1490-1494) puis en Italie (1494-1495). À son retour à Nuremberg, la mise en œuvre de L’Apocalypse lui prit deux ans (1496-1498). Il devait en publier, en 1511, une seconde édition, très légèrement modifiée. les 15 gravures sur bois  de l'apocalypse de St Jean


 

 

 

 

Notes biographiques  
1471 le 21mai naissance de Albert Dürer fils d'Albrecht Dürer l'ancien qui a quitté la Hongrie en 1455 et de Barbara Hoper une nurembergeoise de naissance.1481Il commença son apprentissage dans l'atelier d'orfèvrerie de son père 1484 Âgé de seulement 13 ans il réalise un (tableau exposé à l'Albertina Vienne) 1486 il fait un apprentissage sur la peinture et la sculpture sur bois dans l'atelier de Michael Wolgemut. Dürer fera son portrait en 1516 1490 réalise le portrait de son père1493-1494 voyage à Bâle, Strasbourg et en Suisse1494-1495 Voyage en Italie impressionné par le florentin  Antonio Pollaiolo et par le vénitien Mantegna et par les oeuvres de Bellini1498 peint un autoportrait (musée du Prado) peinture la plus saisissante illustrant l'évolution de Dürer vers l'esprit de la Renaissance; Il réalise l'apocalypse (gravure sur bois)1505-1507 second voyage en Italie à Venise admire l'oeuvre du vénitien Giovanni Bellini réalise la fête du rosaire  pour la chapelle allemande de Saint Barthélémy1512-1519 engagé par la cour de Maximilien 1er; il réalise deux portraits de l'empereur 1520 voyage en hollande; assiste au couronnement de Charles V successeur de Maximilien décédé; réalise le portrait de Bernhard van Orley 1528 6 avril  Mort de Albert Dürer enterré dans l'église de Johanniskirchhof a Nuremberg.
L'Etat de l'Art europeen au début du XVIe    siècle                                                              
"A u début du XVIe siècle, l'Italie avait atteint, grâce au mérite de quelques grands maîtres, dans la voie tracée par Giotto au XIVe  siècle, Léonard de Vinci, Raphaël et Michel-Ange , une place si    prééminente dans le domaine de l'art, qu'elle en détermina tout l développement en Europe pour plusieurs siècles                        
Ni la France, ni l'Angleterre, ni l'Allemagne ne pouvaient alors lui opposer une production d'une valeur équivalente. Il fallut plus   d'un siècle avant que la primauté passât de l'Italie aux Pays-Bas,  grâce en particulier à Rubens et à Rembrandt, et — à vrai dire     pour peu de temps, — à l'Espagne, avec Bartolomé Bermejo , et vers le milieu du XVIe siècle avec l'arrivée de Diégo de Siloé à     Grenade.La France faisait appel à Leonard de Vinci, L'angleterre  à Van Dick. pour donner un essor à l'art. l'Allemagne ,                au              commencement de cette époque, c'est-à-dire dans    les dernières   années du XVe siècle et au début du XVI e ,        . donnait le jour à un maître : Albert                                            Dürer                                                                                       .

 

Périodes chronologiques   

 

Apprentissage1484-1489voyage en Hollande, periode gothique 1490-14941495-1496 voyage en Italie1497-1505 retour à Nuremberg -periode renaissance 1505-1507voyage en Italie 1507-1512 gravure sur cuivre1512-1520 peintre de l'empereur Maximilien1520-1521voyage en hollande1521-1528 retour à Nuremberg

 

Les Oeuvres                                  

L'oeuvre de Dürer  est importante;Il a réalisé 60 peintures plus de mille dessins et aquarelles, environ 250 gravures sur bois, 96 gravures sur cuivre, 6 gravure à l'eau-forte, et 3 pointes sèches. La prodigieuse faculté d’observation et la sûreté de main de Dürer servirent son insatiable curiosité. Déjà ses premières œuvres, son Autoportrait à la mine d’argent de 1484 (Vienne, Albertina) ou le portrait de son père peint en 1490  «le plus eyckien des portraits allemands du XVe siècle», révèlent, en dépit de maladresses ou d’erreurs, une exceptionnelle acuité du regard. Mais les études d’animaux ou de plantes sont, à cet égard, les plus remarquable

Galerie des oeuvres du Albrecht Dürer:peintures et dessins. 16 gravures sur bois et 9 peintures

 .