Saint Jérôme de Caravage Tapez le sous Emil Filla le peintre tchèque cubo-expressionniste marqueur eStat'Perso

Emil Filla
1882-1953
le cubo-expressionniste

En Bref

Emil Filla est l'un des meilleurs représentants de la tradition artistique de la République tchèque ; Le courant cubiste l'a particulièrement influencé au même titre que Kubista et Joseph Capek, deux autres peintres de talent; Son art se situe entre l'expression picturale passionnée, spontanée et la transfiguration poétique des qualités sensibles de la réalité

.L'oeuvre d'Emil Filla      


Emil Filla est né à Chropyne dans la province de Moravie (Tchéquie) le 4 avril 1882; dès 1903 il fait des études à l'école des Beaux arts de Prague; Il en sort avec un premier prix d'académie des arts et complète sa formation au cours de voyages en Allemagne, en Belgique et au Pays-Bas. Il en revient fortement impressionné par l'oeuvre de Rembrandt qu'il vénère.
Dès 1909 il vient à Paris en compagnie de Bohumil Kubista et d'Otto Gutfreund; Fortement influencé par les figures de Picasso il expose son tableau " nature morte à l'as de coeur"illustré ci-dessous en (4).Du programme esthétique intellectuel et résolument réaliste élaboré par Picasso et Braque, Emil Filla a avant tout retenu le langage formel, le <<prisme cubiste>> permettant de sculpter l'espace et de donner, par la mise en scène de la densité et de la pesanteur des masses et des formes, le sentiment du réel.
En 1911 il édite plusieurs publications afin de promouvoir le cubisme en les illustrant de reproductions des travaux de Picasso. Ces publications ont peu de succès; Il décide alors de participer à la fondation du mouvement " Skupina vytvarnych Umelcu". En 1913 il crée ses premières sculptures Cubistes dont le portrait ci-dessous exposé.
De retour à Paris, il est bloqué par la déclaration de guerre en 1914. Il se réfugie au Pays-bas
il fait une longue carrière cubiste jusqu'aux années 1930.. " sa femme assise dans un fauteuil est une réussite de style et d'analyse des formes.. Sa "tête d'homme au chapeau de 1916 s'inspire des papiers collés. Ces deux tableaux sont exposés au Centre Pompidou de Paris.


 Il meurt à Prague le 6 Octobre 1953 laissant un imposant apport au rayonnement culturel de la république Tchèque, dans les domaines de la peinture, sculpture et dans l'édition.
 

Le Cubisme Tchèque     
 


Dès la constitution de l'état tchèque en 1918 le cubisme devient le style officiel. Issues des recherches géométriques menées en France, les oeuvres des cubistes tchèques n'en constituent pas moins une réalisation plus achevée du traitement de la nature par «le cylindre, la sphère et le cône » prescrit par Cézanne en 1 904.
A Prague et là seulement s"est développé un véritable mouvement cubiste. Prague par tradition regardait vers Paris. Dès 1907 impressionnistes et post-impressionnistes y sont exposés; Les Fauves en 1910, après Munch et les expressionnistes comme Kirchner. Ces événements ouvrent aux jeunes artistes une voie originale : le groupe des Huit (Osma), crée en 1907, rompt avec l'enseignement académique et se tournent vers les courants novateurs de l'art européen, comme le cubisme parisien, le fauvisme, l'impressionnisme. Les artistes tchèques rêvent plutôt de suivre Kupka fixé à Paris dès 1895 proche des frères Duchamp.. Il aide aux échanges entre ses compatriotes et la nouvelle peinture.


 

 

Le Cubisme Tchèque(suite)
 


Dès la constitution de l'état tchèque en 1918 le cubisme devient le style officiel. Issues des recherches géométriques menées en France, les oeuvres des cubistes tchèques n'en constituent pas moins une réalisation plus achevée du traitement de la nature par «le cylindre, la sphère et le cône » prescrit par Cézanne en 1 904.
A Prague et là seulement s"est développé un véritable mouvement cubiste. Prague par tradition regardait vers Paris. Dès 1907 impressionnistes et post-impressionnistes y sont exposés; Les Fauves en 1910, après Munch et les expressionnistes comme Kirchner. Ces événements ouvrent aux jeunes artistes une voie originale : le groupe des Huit (Osma), crée en 1907, rompt avec l'enseignement académique et se tournent vers les courants novateurs de l'art européen, comme le cubisme parisien, le fauvisme, l'impressionnisme. Les artistes tchèques rêvent plutôt de suivre Kupka fixé à Paris dès 1895 proche des frères Duchamp.. Il aide aux échanges entre ses compatriotes et la nouvelle peinture.



Dès lors, l'attention des artistes va se porter sur la fonction de la couleur et une nouvelle construction de l'espace pictural. En 1911, les membres d'Osma se lient à d'autres représentants de la jeune avant-garde pour fonder le Groupe des plasticiens " Skupina vytvarnych Umelcu". Il est formé de peintre de la génération de Picasso, Braque, Derain et Léger. Emil Filla en fait partie avec Bohumil Kubista, A.Prochászka bientôt rejoint par Vaclav Spàla et les benjamins que sont Joseph Capek et le sculpteur Otto Gutfreund. Ils publient une revue et entraînent bientôt architectes , écrivains et décorateurs à leur suite.


Caractérisé par le traitement symbolique de l'expression et des thèmes, le mouvement cubiste tchèque va donner naissance au cubo-expressionnisme. Cette voie propre aux artistes tchèques leur a permis de réactualiser des éléments caractéristiques de leur identité nationale, comme la tradition expressive et dramatique du baroque, et d'en donner une interprétation nouvelle. La multiplicité des applications du cubo-expressionnisme à la peinture, à la sculpture, à l'architecture et aux arts appliqués a fait de Prague un centre majeur du cubisme.
Façades polyédriques fragmentées en volumes géométriques hybrides; murs désarticulés constitués d'un enchevêtrement de formes brisées traçant des perspectives discordantes ; surfaces de mosaïques cubiques et cylindriques morcelant l'espace en une multiplicité de points; corps, figures, mais aussi boîtes ou tables taillées en facettes; armoires, chaises et bureaux composés d'une structure abstraite de polygones, de cercles et de losanges emboîtés comme les éléments d'un puzzle ou d'un jeu de cubes: davantage que des fragments servant à la composition d'une image synthétique et simultanée de toutes les parties de l'objet pour le rendre dans sa totalité, afin de suppléer la vision optique incomplète, de «montrer la vérité plastique sous toutes ses faces » (Apollinaire), dans les oeuvres de Vlatislav Hofman, de Bohumiî Kubista ou d'Antonîn Prochazka, chacun des éléments volumétriques semble devenir autonome, détaché de toute fonction «figurative».
Cet esthétisme particulier de l'avant-garde tchèque trouva sa confirmation dans les travaux des artistes du groupe <<Tvrdosijný>> Les Obstinés créé en 1918 à Prague: J.Capek, et surtout Vlastislav Homan le représentant le plus attachant de l'architecture cubiste en Bohême. Dans leurs œuvres, ils empruntaient au cubisme sa tendance à synthétiser la vision et à l'expressionnisme la force de son potentiel émotionnel.
 

 

Brefs Rappels           
Rappel historique     


Une longue domination de la maison des Habsbourg demeurait depuis quatre cents ans lorsque la guerre de 1914 éclata. Des milliers de patriotes tchèques et slovaques s'enrôlèrent dans les armées française, russe, italienne afin de se soustraire à cette pesante domination étrangères. Les volontaires furent si nombreux qu'en août 1918 les puissances victorieuses reconnurent à la Tchécoslovaquie le titre de Nation alliée. La Tchécoslovaquie réalisait son rêve de plus de quatre siècles en devenant indépendante par le traité de Versailles.C'est à ce moment là que les arts plastiques trouvèrent leur mode d'expression dans le mouvement cubiste dont les aventures étaient nées d'une décision , d'un choc en 1907 en France.Emil Filla et d'autres artistes comme Kubista et Joseph Capek , hommes seuls sans appui, hormis leur conscience et leur audace avait accueilli cet héritage comme on accueille un << ciel bleu et du soleil parmi les vagues furieusement déchaînées de la mer>>.

Rappel de la Tradition artistique tchèque     


L'une des qualités du peuple tchèque , se caractérise par un penchant prononcé pour le savoir et les arts. dont l' influence provient des Allemands ou des Français dont la nouvelle cathédrale saint-guy à Prague ,oeuvre du bâtisseur Mathieu d'Arras et de Peter Parler de Gmünd, est une des réalisations, mais surtout d'un riche fond culturel national.
Le développement des arts plastiques en Tchécoslovaquie - peinture, sculpture, architecture- était confronté au contexte politique et aux prises de position idéologiques de ses dirigeants comme de ses artistes. Avant que la Tchécoslovaquie obtienne son indépendance en 1918 l'art tchèque était profondément enraciné dans la culture de la monarchie austro-hongroise. Deux hommes d'état de premier plan, Masaryk et Benès avaient présidé à la naissance du nouvel état et donnèrent un nouvel essor à l'art qui était au XIX eme siècle sans originalité.
Il faudra attendre les premières années du XX ème siècle pour que le cubisme donne lieu à un mouvement très caractérisé. Ce courant influença aussi la sculpture notamment son représentant Gutfreund et même l'architecture avec janak et Gociar. le cubo-expressionnisme a constitué le courant principal de l'art d'avant-garde de cette période des années 1910. Le second fut l'expressionnisme, dans ses versions activiste et spirituelle. seule la musique tchèque, représentée par Antonin Dvorak (1841-1904) et Bedrich Smetana (1824-1884) au 19e siècle était internationalement connue. En littérature, Jaroslav Hasek (1883-1923), F. Kafka (1883-1924), écrivain du début du siècle, figuraient également parmi les fiertés de la culture tchèque.