Niki de Saint Phalle Tapez le sous

Niki de Saint Phalle (1930-2002)

Les nanas en mouvement avant l'heure dans leurs rondeurs

Niki de Saint Phalle a réalisé des tableaux, des sculptures, des ensembles et des films. Ses oeuvres  échappent à la trop rigide classification de sculptures, spectacles ou architectures, Elles dénoncent, non sans provocation, avec un sens aigu et joyeux de la satire et de la fête, les poncifs d’un système religieux, artistique ou bourgeois qu’elle remet sans cesse en question

                                           

En 1960, elle met au point ses «tableaux-surprises», où le spectateur armé d’une carabine était invité à libérer en les crevant des poches de couleurs, qui se répandaient en longues traînées picturales sur le plâtre boursouflé. Les tableaux qui en résultent expriment la violence contenue de la jeune femme – qui s'approprie un acte plus souvent vu comme masculin. 

En 1962, Elle revient à une forme moins spectaculaire d’expression, Niki de Saint Phalle crée des ex-voto assez proches des autels surchargés des églises mexicaines ou de l’entassement des boutiques saint-sulpiciennes.

                                     Les Nanas

Mais ce sont surtout ses « nanas » qui l'ont rendue célèbre : des femmes aux formes généreuses, recouvertes de couleurs vives. C'est dans ce style que Niki de Saint Phalle réalise, notamment, 
en 1983 les sculptures de la fontaine Stravinsky qui se trouve à Paris, juste derrière le Centre Pompidou. 

À partir de 1964, Niki de Saint Phalle entre dans une phase constructive et trouve sa voie. Elle réalise ses premières Nanas avec du grillage, du papier mâché, des polyesters, des tissus tendus, et dans une joyeuse explosion de couleurs. Elles sont superbes, permanentées, fardées, rondes. Les Nanas de Niki de Saint Phalle prennent très vite des dimensions étonnantes. Exposée au Moderna Museet de Stockholm en 1966, la Hon ,(30 m de longueur, 6 tonnes) est «la plus grande putain du monde» dit l'artiste.

Le domaine du monumental

Puis l’œuvre de Niki de Saint Phalle se développe hors des limites de la sculpture, pour atteindre le domaine du monumental. elle réalise de nombreuses Fontaines-spectacles:

L'Aveugle dans la prairie, 1974
Il y a là deux sculptures distinctes, pourtant destinées à être montrées ensemble, pour signifier deux mondes différents entre lesquels toute rencontre est impossible. L'homme est gris, aveugle, absorbé dans la lecture du journal, incapable de voir les motifs colorés dont la paisible vache est emplie, fleurs, taches, rayures. Homme moderne, trop moderne, pressé, inattentif à la beauté qui l'entoure, quand bien même cette beauté se déploie de façon monumentale, quand bien même on ne peut pas la manquer. Un hommage à la couleur, donc. Un appel à ouvrir les yeux sur le monde, aussi, à lever la tête du quotidien pour contempler un autre quotidien : celui de la nature. Tout à la fois comique et monstrueux, ce travail nous propose d'être attentif à ce qui nous entoure.

                  

                                     Les jardins des tarots

Le Jardin des Tarots à Garavicchio en Toscane ( 1979-1993).

Ce jardin extraordinaire qu'aurait pu chanter Charles Trenet est pour les enfants et les adultes un lieu de rencontre privilégié où se côtoient, dans un monde bruyant et angoissé, le magique et l’imaginaire, l’esprit du jeu, du rêve et de la poésie.

< En 1955 je suis allé à Barcelone; Là je vis le magnifique parc de Gaudi. Ce fut une rencontre importante de mon maître qui devait tracer la suite de mon destin. Je fus prise de panique. Je savais que j'étais incapable de construire un jardin du bonheur, un petit paradis, un point de rencontre de l'homme et de la nature et que 24 ans plus tard, je m'embarquerais s dans la plus grande entreprise de ma vie " Le jardin des tarots" Il est construit en toscane dans la propriété de mon ami Marella.>

                                   

 

 

 

 

 

E

 

 

 

 

 

                      Brève biographie

1930Catherine Marie-Agnès de saint  Phalle  est née à Neuilly-sur-Seine le 29 octobre. Elle est la deuxième de cinq enfants nés à Jeanne Jacqueline née Harper et Marie André de Saint. Phalle  Son père  banquier est ruiné à la chute de la  Bourse  en 1930.  Marie-Agnès est envoyée chez ses grands-parents paternels en France où elle passe les trois années suivantes dans la Nièvre.1937 Marie-Agnès, maintenant connue comme Niki, suit l'École de Couvent du Coeur Sacré de New York . 1947Niki  termine ses études à l'École d'Oldfield, dans le Maryland.1948-1949 Elle travaille comme  modèle. des photographies d'elle sont publiées  dans Vogue,  Niki  âgée de 18ans, s'enfuit avec Harry Mathews, âgé de  19ans ,  inscrit comme  fusilier marin (EU) . 1949, Le 6 juin ils se marient dans un bureau d'état civil. 1950 En février, accomplissant le désir de leurs parents, Niki de Saint Phalle et Harry Mathews se marient à l'Église( New York )1951 naissance de leur fille, Laura, à Boston.1955
Naissance de leur fils Philip1956-1958 Niki produit une série de peintures à l'huile, qu'elle expose pour la première fois. Rencontre aussi Jean Tinguely et sa femme Eve Aeppli 1960 Niki et Harry Mathews se séparent 1961Pierre Restany Membre du groupe Réaliste  invite Niki à se joindre au  groupe, qui inclut déjà Arman, César, Christo, Gérard Deschamps, François Dufrêne, Raymond Hains, Yves Klein, Raysse Martial, Mimmo Rotella, Daniel Spoerri, Jean Tinguely et Jacques Villeglé.1963 Niki  crée une  sculpture monumentale  Kong. Cette oeuvre est achetée  par le Moderna Museet de Stockholm. 1965 Inspirée  par la grossesse de Clarice River, Niki  de  Saint Phalle crée en avril, sa célèbre Nanas faite  de papier mâché et de laine.1966 crée une  Nana monumentale , de  28 mètres de long, 9 mètres de large et 6 mètres de hauteur. appelée Hon (Elle en Suédois,).1974 Niki Phalle de Saint installe trois Nanas gigantesque dans Hanover, 1978 Niki  commence à installer son Giardino dei Tarocchi sur  la propriété de Carlo et Nicola Carracciolo à Garavicchio en Toscane. 2002 Niki de Saint Phalle meurt le 21 mai à l'âge de 71 ans en Californie.
                                      
                                    

                                            

         Sa collaboration avec Jean Tinguely

Elle réalise en collaboration avec Jean Tinguely la fontaine sur la place Igor-Stravinski, à proximité du Centre Georges Pompidou à Paris qui devient le lieu de rencontre privilégié où se côtoient, dans un monde bruyant et angoissé, le magique et l’imaginaire, l’esprit du jeu, du rêve et de la poésie.

En 1991, après la mort de Tinguely, Niki de Saint Phalle commence une nouvelle série d’œuvres, les Méta-Tinguely, sorte d’adieu à son compagnon. Ces Tableaux éclatés, tableaux-sculptures animés par des moteurs, peuvent représenter les différentes étapes d’un événement ou les différentes phases d’une Danse (1993). On ne peut parler de Niki de saint Phalle sans avoir une pensée pour Jean Tinguely.

Jean Tinguely a élaboré une des œuvres de sculpteur les plus personnelles de notre époque   Découpant le métal en parfait artisan, assemblant sans ordre apparent les objets les plus divers qui manifestent inlassablement leur tapageuse et bruyante existence, créant par d’incessantes combinaisons les formes animées de ses superbes machines en perpétuel devenir, et cela jusqu’à l’anéantissement.

Le Cyclop, l’une des oeuvres les plus impressionnantes du XX siècle, est probablement le grand oeuvre du sculpteur suisse Jean Tinguely, disparu en 1991. Se dressant au coeur même de la forêt tel un totem, à Milly la Forêt, insolite et démesuré, ce monstre mécanique aux dimensions monumentales, 23 mètres de hauteur, 300 tonnes de ferraille, sera construit dans le plus grand des secrets, sur une période de 25 ans. Niki de saint Phalle, César, arman ont collaboré à la réalisation de cette oeuvre.