georges gérard grondin

Georges Gérard Grondin 1933

Le dossier de Georges Gérard Grondin 

Le commissaire priseur Charles de Coëtquidan promenait sur la page dactylographiée son gros doigt malhabile et ses lèvres bougeaient, un pli de souci lui barrait le front. De temps en temps, il revenait en arrière, grognait, puis restait immobile une main posée sur le dossier de Georges Gérard Grondin. Il était ce matin là de fort mauvaise humeur.

Dans son atelier Georges Grondin était sous le coup  de ces mauvais présages alors qu'il tentait d'apporter une nouveauté dans son activité artistique. Il cherchait à donner plus de relief à sa peinture; Pour y parvenir il posait un fin papier buvard  sur sa toile qui en s'imprégnant dans la peinture provoquait un jeu de vagues. 

 

La pluie ne cessait de tomber; des nuages noirs gonflés d'eau s'étaient amassés puis avaient éclaté en déversant un déluge d'eau. Cette humidité ambiante avait réveillé les douleurs du genou du commissaire atteint de rhumatisme; une vieille blessure de guerre qui se rappelait temps en temps à son souvenir.


Le commissaire priseur Se leva de son bureau et se dirigea vers la machine à café. Il aperçut son collaborateur Antonio Malmö expert d’art moderne et lui fit signe.
--<<Faut que je te voie, dit-il, suis-moi.>>
Il prit sa tasse de café puis regagna son bureau, claqua la porte et étala sur la table encombrée une dizaine de photos Puis se tournant vers Antonio :
- <<T'avais raison ! Georges Gérard Grondin  possède une fascination pour la ville>>

Une fascination pour la ville. "cul de sac" exposé à Châteauneuf du Pape 

- <<Vois ce cliché nommé cul de sac! Il paraît fasciné par les décors urbains, Ce n’est pas un site pittoresque, ni un paysage touristique. C’est une route qui s’arrête là. Tout à fait anonyme, mais qui brusquement et secrètement marque par le détour de la peinture une création émouvante qui s’accorde à notre sensibilité. L’absence de personnages crée un climat de silence, de contemplation de l’esprit, une illusion de l’éternité->>

-<< Gérard Grondin présente plusieurs toiles sur ce sujet ; Ici, il se plait à peindre la dissymétrie des toits( l’agglomération urbaine ci-dessous exposé), là à représenter l’opéra bastille de façon humoristique et là , la conciergerie sous un angle inédit (Quai de la Tournelle illustré ici>>

Antonio Malmö alluma une cigarette et tendit le paquet au commissaire priseur 
- << Non merci je ne fume plus. A propos, Antonio a-t-on retrouvé le tableau Cul de sac ? >>
- << Oui ! il est exposé à la mairie de Châteauneuf du Pape depuis 1992>>
Le commissaire priseur s'était rejeté en arrière sur sa chaise ; mais il bondit en avant à l'annonce de cette nouvelle.

Les carences de l'habitat urbain et les catastrophes naturelles alimentent l'inspiration de Gérard Grondin. ses tableaux "agglomération urbaine et toiture soufflée par la tempête au Salon d'automne de Paris 

 Antonio Malmö Reprit :

 <<ses tableaux l’agglomération urbaine et toiture soufflée par la tempête, expriment les évènements de notre Temps et alimentent son inspiration : la crise présente des sans-abri, les carences de l’habitat urbain, les catastrophes naturelles ; Il les dépeints à sa manière Si nous observons cette dernière œuvre, toiture soufflée par la tempête, nous voyons que les atmosphères qui y sont représentées possèdent des nuances, des transparences et une luminosité quelque peu néo-romantiques>>

La sonnerie de son  téléphone portable  retentit. Antonio  saisit le combiné:<<Bien; apportez-le moi; je suis dans le bureau du commissaire priseur, Puis il poursuivit en s'adressant à Charles de Coëtquidan- C'est le service d’identification , il m'adresse le rapport sur le déroulement de carrière de Georges Gérard Grondin >>
-- Entrez; la porte s'ouvrit un coursier remit l'enveloppe cachetée

Le commissaire priseur feuilleta le document et arrêta son regard sur la page deux: brève biographie, musée, prix  et expositions

Brève biographie

1933 Naissance de G. Grondin à St Germain en Laye(Yvelines) 1953-1955 Termine ses études universitaire à Londres  1957-1988 exerce des fonctions administratives au sein de sociétés industrielles 1991 à1994  exposant au salon d'automne de Paris 1994 Membre de la Sté des Arts, Sciences et Lettres de Paris

MUSÉE : Son tableau "Cul de sac" à la Mairie de Châteauneuf du Pape 

PRIX: ville de Lésigny(1992)

 

EXPOSITIONS PERSONNELLES  1993 Mantes la Jolie 1995 Martinique


EXPOSITIONS  de GROUPE: 1994 Grand prix international de Cannes- Salon d'Ypres (Belgique)- Rouen (Seine Maritime)- Salon du Touquet  (Pas de Calais) ) 1997 Exposition au Salon du livre de Genève (Suisse)-Bédarieux (Héraut) 1999 Academia internazionale del Verbano (italie) 2000 Exposition du Lot et Garonne- 2001 Lions Club de Brunoy 2004 Salon international del artes de  LÉRIDA (Espagne)    2005 Salon international del ARTE de Padova (Italie) 2009 Lion club de Brunoy 2010 Exposition "ecce homo-de St Germain en Laye


 

Pendant ce temps Antonio Malmö était plongé dans ses réflexions. L’envie d’une cigarette le reprit. Mais, où l’ai-je fourré ce maudit paquet.... j’étais là .... je me suis levé .... j’ai refait le lacet de ma chaussure il se trouve donc sur le tapis.
Il se mit à quatre pattes et commença ses recherche
s. Le célèbre expert en Art  se traînait à la recherche de son paquet de
cigarettes La colère le congestionnait.

<<- Eh bien, q'est ce que tu  fais à quatre pattes? Tu recherches un chef d'oeuvre? Plaisanta De Coëtquidan tout en ramassant le paquet qu'il  remit dans la main de l'expert.

Antonio alluma son briquet et approcha la flamme de la cigarette qu’il tenait entre ses lèvres. Il tira une grande bouffée.

 Les techniques diverses et thèmes inspirateurs

<< Ses paysages, insectes, arbres, bois ne manquent pas dans sa peinture bariolée; Le dénominateur commun dans ses diverses expressions picturales reste une investigation à découvrir dans son intime essence les thèmes actuels pour la représenter à travers les couleurs d'un halo poétique de notable épaisseur. C'est un dialogue constant qui se crée entre les faits qui font l'actualité quotidienne et l'artiste>>Antonio Malmö poursuivit:<<Le dénominateur commun dans ses différentes expressions reste, sans doute, sa capacité à faire agir signes et couleurs pour exprimer sa richesse spirituelle ; la simplicité et la pureté de ses sentiments. Son langage artistique est extrêmement communicatif, riche en images harmonieuses, limpides et sereines.>>

 

Les techniques monochromatiques et abstraites

<< A mon avis, reprit Malmö, nous devons mettre en évidence sa capacité à s'exprimer dans divers techniques picturales toujours à la recherche de modèles expressifs; Nous pouvons recueillir dans ses moments d'inspiration la variété de son état d'esprit; il suffit de regarder ses compositions monochromatiques , ses peintures abstraites, riches en charme mystérieux >>

 

L'art Minimal

<<La technique qu'il utilise en créant son monochrome rouge incendie est un pur exemple de l'art minimal qui naquit aux États-Unis avec Bob Ryman et Sam Francis; Mais contrairement à eux qui allièrent le blanc aux multiple texture du support , il a imprégné sa peinture rouge de feuilles de papier fin qui en  séchant  créent un enchaînement de vagues déferlantes qui procurent un agréable effet visuel>>poursuivit Malmoë

<< Je te rappelle que C’est à l’hôpital où il se remettait d’un accident que Sam Francis  trouva  l’inspiration. >> ...<< Ce sont Les jeux de lumière au plafond immaculé de sa chambre qui aiguisèrent sa créativité.>>ajouta le commissaire priseur; Devant le silence de Malmöe surpris par cette remarque qui lui paraissait hors du sujet; Charles de Coëtquidam poursuivit:

 

<<Cette variété de thèmes traités exprime une spontanéité bien évidente qui peut être mal  perçue;  j'ajouterai que l'on aime cataloguer les artistes dans des rôles, des emplois ou des canons bien précis; C'est plus simple à proposer.>>

<<C'est au contraire une preuve d'une extrême sensibilité  et une estimable capacité de synthèse qu'il démontre  en exprimant ses sentiments, ses troubles et les différentes sollicitations  qui lui parviennent  à travers les évènements relatés par les médias et ses lectures.

 

Antonio Malmö poursuivit:

 <<Le dénominateur commun dans ses différentes expressions reste, sans doute, sa capacité à faire agir signes et couleurs pour exprimer sa richesse spirituelle ; la simplicité et la pureté de ses sentiments. Son langage artistique est extrêmement communicatif, riche en images harmonieuses, limpides et sereines.>>

<<  En  définitif, repris Charles de Coëtquidan , Ses peintures  représentent la simplicité  la sincérité, la spontanéité, l'amour et le respect de la nature et de la personne d'autrui.>>

                C'est dans le fond un expressionniste qui s'ignore; Un expressionniste qui s' exprime dans diverses techniques picturales; Il est en permanence en recherche de nouveaux modes d'expression.

                                   Galerie de tableaux       

      

 Série de tableaux ayant obtenu l'aval du Salon d'automne de Paris pour exposer au Grand Palais en 1992,1993 et 1994  et recevant la reconnaissance de l'Académie des Arts, des Science et des Lettres de Paris .